Ballon Football

AZAP FLASHBACK : Les 5 matches joués dans les conditions météo les plus horribles

17 février 2020

En Belgique, dimanche dernier, tous les matches de foot de première division ont été remis à cause de la tempête Ciara. Jouer avec ces grosses bourrasques de vent aurait été dangereux… et pourtant, on a déjà connu des caprices de la météo bien plus ouf. Sortez couverts, voici un florilège des cinq matchs disputés dans les conditions les plus dingues !

Ce dimanche 9 février, tous les matches de Pro League et de Proximus League ont été reportés à la suite de l’alerte orange émise par l’Institut royal météorologique. Des rafales de plus de 100km/h ont traversé tout le pays, ce qui a notamment causé le report de Standard – Club de Bruges, Antwerp – Genk et Waasland-Beveren – Courtrai. Mais ces dernières années ont connu une météo encore plus capricieuse…

T. De Gendt est manager des compétitions du football belge.

5. Belgique – Tunisie, 07.06.2014

C’était il n’y a pas si longtemps et en Belgique, s’il vous plaît. Les Diables rouges recevaient la Tunisie en match de préparation à la Coupe du Monde 2014. Soudainement, le Heysel a été traversé par une averse et des grêlons gros comme des balles de ping-pong se sont abattus sur les terrain, renvoyant les joueurs aux vestiaires. Si la rencontre a pu reprendre (avec un but des Belges à la dernière minute), tout le monde ne parlait que de ce foutu temps bien de chez nous.

L’équipe tunisienne était alors entraînée par Georges Leekens, ancien coach des Diables.

4. États-Unis – Costa Rica, 22.03.2013

Pour ce match, les Costariciens se déplaçaient aux États-Unis. Alors que d’habitude, ils sont bien posés avec 25 degrés sous les tropiques, ici, ils se sont retrouvés confrontés à une tempête de neige. Étonnamment, l’arbitre n’a pas arrêté le match malgré la pelouse glissante, une visibilité quasi nulle et un ballon qui n’avançait pas. Cela donne un résumé assez surréaliste.

Malgré la défaite 1-0, le Costa Rica se qualifie pour la Coupe du Monde 2014 et atteindra les quarts de finale.

3. Orlando Pirates – Black Leopards, 29.11.2010

On entre dans les matches qui ont causé des blessés. Cela se passe en Afrique du Sud, en 2010. La rencontre démarre malgré un vent assez gênant. Mais au bout de cinq minutes, des énormes rafales font voler de gros panneaux publicitaires qui fauchent quelques joueurs. Certains sont même évacués sur civière et le match a dû être reporté.

En Belgique, un match arrêté et postposé à cause des conditions météo doit être recommencé depuis le début.

2. Moroka Swallows – Jomo Cosmos, 26.10.1998

Sans doute l’un des matches les plus flippants de l’histoire du foot. En 1998, ces deux équipes sud-africaines disputaient leur rencontre dans le plus grand des calmes, jusqu’à ce que la foudre s’abatte sur le terrain. Certains joueurs sont choqués tandis que d’autres s’effondrent carrément. Ils seront transportés en urgence à l’hôpital. Au final, tout le monde s’en sort vivant mais l’incident a quand même fait onze blessés, y compris en tribune.

Si tout le monde s’en est sorti lors de ce match, un orage a déjà décimé une équipe entière qui s’entraînait.

1. Maccabi Haifa – Dynamo Kiev, 29.02.2012

Un peu de légèreté pour finir. Ici, aucun blessé, mais un beau moment de solitude. Lors de ce match amical, le vent souffle tellement qu’en voulant dégager le ballon le plus loin possible, le gardien a vu la balle revenir vers lui dans les airs et finir, emportée par le vent, dans son propre but. Imparable. Certainement l’un des buts les plus absurdes de cette dernière décennie.

Les clubs partent souvent disputer des matchs amicaux en Espagne pour avoir une meilleure météo. Raté dans ce cas-ci.