Ballon Football

Coupes d’Europe : Que peuvent espérer les clubs belges cette saison ?

18 octobre 2020

Cette semaine, les Coupes d’Europe sont enfin de retour ! Et côté belge, il y aura quatre clubs pour défendre nos couleurs : le Club de Bruges en Ligue des champions ; le Standard, La Gantoise et l’Antwerp en Europa League. L’occasion pour AZAP de faire le point sur leurs groupes et vous présenter leurs adversaires et en se mouillant avec les pronostics habituels.

On a longtemps cru que Charleroi serait aussi concerné par l’Europa League, mais les Zèbres se sont fait tej’ de la compétition par les Polonais de Poznań, l’ancien club du monstre Lewandowski. De quoi avoir les boules au sens figuré, à défaut d’avoir été dans celles du tirage au sort. En attendant de peut-être les y voir l’année prochaine après leur bon début de saison, on se concentre sur les adversaires des clubs belges qualifiés.

Bruges : sentiments mitigés

« Moins sexy que l’an dernier », constate Philippe Clément, l’entraîneur brugeois. Et c’est vrai que le seul club belge engagé en Ligue des champions ne défiera pas de favori à la victoire finale avec le Zenith Saint-Pétersbourg, le Borussia Dortmund et la Lazio de Rome (contrairement à l’année passée où ils avaient défié le PSG et le Real). Au moins, ça offre un groupe plus équilibré où tout le monde peut battre tout le monde, même si la Lazio et Dortmund seront des gros morceaux et qu’il ne faut pas sous-estimer les Russes. De quoi viser la troisième… voire la deuxième place qualificative pour les huitièmes.

Thomas Meunier (un ancien Brugeois) est devenu cet été le troisième Belge de Dortmund après Axel Witsel et Thorgan Hazard.

Standard : du lourd qu cahier des charges

Après s’être tapé trois tours préliminaires, le Standard s’est chopé un des groupes les plus relevés d’Europa League. Les Liégeois vont défier le Benfica Lisbonne, les Glasgow Rangers et le Lech Poznań (tombeurs de Charleroi, si t’avais pas suivi). L’occase de voir du beau monde à Lidje, notamment Jan Verthongen (qui a signé à Benfica cet été) et Steven Gerrard, le coach des Rangers. De belles affiches mais des difficultés en vue pour se classer parmi les deux premiers et ainsi se qualifier pour les seizièmes. Malgré tout, si le Standard joue le coup à fond, ils en sont capables, comme ils l’ont montré ce weekend en sortant un gros match contre Bruges (1-1).

C’est un tirage difficile mais j’en suis content car nous serons confrontés à tous les types de football et que nous évitons les longs déplacements comme en Russie

Philippe Montanier, le nouvel entraîneur du Standard

La Gantoise : oui, mais…

Sur le papier, Gand a les moyens de se qualifier après avoir tiré les Serbes de l’Etoile Rouge de Belgrade, les Allemands d’Hoffenheim et les Tchèques du Slovan Liberec. Mais avec le début de saison dégeulasse des Gantois (déjà deux coachs virés), les voir choper une des deux premières places avec Hoffenheim n’est plus aussi simple qu’on aurait pu le penser. Rien que ce weekend, ils ont encore pris 5-2 au Cercle de Bruges. Ils ont vachement besoin de trouver un peu de stabilité et un coach à qui ils font confiance (on nous dit dans l’oreillette qu’Hein Vanhaezebrouck est libre).

Gand est la dernière équipe belge à être sortie de son groupe en Ligue des champions, en 2015 déjà. Cette saison, il faudra se contenter de l’Europa League.

Antwerp : un tirage de rêve

Les joueurs anversois ont bien kiffé leur tirage puisqu’il offre à la fois une grosse affiche et la possibilité de se qualifier. En ce qui concernent l’affiche, c’est le Tottenham de José Mourinho, Gareth Bale, Toby Alderweireld et Harry Kane qui fera office d’adversaire de gala. La lutte pour la deuxième place risque d’être intense avec les Bulgares de Ludogorets et les Autrichiens de Linz. Même s’il ne faut pas sous-estimer ces équipes pas très médiatisées, l’Antwerp a clairement ses chances.

27

L’Antwerp n’a plus disputé de match de Coupe d’Europe (hors tours préliminaires) depuis 27 ans : c’était tout simplement… la finale de la Coupe des coupes (défaite 3-1 contre Parme)

Les clubs belges ont donc hérité de belles affiches. Il reste plus qu’à croiser les doigts pour que tout ça ne soit pas chamboulé par le Covid-19. A ce niveau là, on est un peu inquiets de voir trois joueurs du Club de Bruges testés positifs juste après le match contre le Standard…