Ballon Football

Iker Casillas : Une fin de carrière qui brise le cœur

25 août 2020

Longtemps considéré comme le meilleur gardien du monde, et définitivement dans la discussion concernant les plus grands portiers de tous les temps, Iker Casillas a annoncé sur Twitter ce qu’on redoutait tous même si c’était inévitable : sa retraite forcée des terrains suite à une attaque cardiaque. AZAP Sports revient sur ce triste accident.

Aujourd’hui est à la fois l’un des jours les plus importants et les plus difficiles de ma vie sportive: le moment de dire au revoir est arrivé.

La déchirante officialisation de son départ en retraite (forcée).
« San Iker » a tenu à rassurer ses fans au plus tôt mais malheureusement on ne sort pas indemne d’une telle expérience

Le cœur brisé

Après une carrière assez balèze au Real Madrid (16 ans et 725 matchs), l’heure était à un nouveau défi pour Casillas, et ce nouveau défi s’appelait le FC Porto. Arrivé en 2015, les années passent paisiblement jusqu’au terrible jour où, en plein milieu d’un séance d’entraînement pépère, le destin frappa. Âgé de seulement 38 ans, le portier espagnol est victime d’un infarctus du myocarde, et ça ne pardonne pas…

L’ange-gardien de la Casa Blanca

Si certains garderont en tête ses dernières saisons au Real, où il était en conflit ouvert avec son coach José Mourinho, le CV de celui qui se fait appeler « San Iker » du côté de Madrid est assez impressionnant. Champion du monde en 2010, triple vainqueur de la C1, 4e au Ballon d’or en 2008… Bref, une légende, on vous a dit.

« Une image vaut parfois mieux que milles mots » mais dans le cas présent 1000 mots ne suffiraient peut-être pas à retracer le palmarès de l’espagnol

Sa fin de carrière était déjà à moitié actée dès le moment où l’on a compris qu’il s’agissait d’une crise cardiaque, mais il aura fallu attendre un peu plus d’un an pour que l’annonce soit officielle. Mais ne comptez pas sur Casillas pour glander puisqu’il a déjà trouvé une reconversion : il deviendra le conseiller de Florentino Pérez, big boss du Real Madrid. Même si les détails de ce poste sont assez flous, on appréciera tout de même qu’il puisse boucler la boucle en retournant dans son club formateur.