Ballon Football

Jupiler Pro League : La grosse embrouille autour des droits télé des matchs !

14 février 2020

Notre championnat devient de plus en plus sexy. Les ventes de joueurs en témoignent, les jeunes plein de talent commencent à émerger chez nous. Ce n’était qu’une question de temps pour que les chaines spécialisées veuillent s’arracher les droits télé de la Jupiler Pro League. Seulement, les clubs ne veulent pas se mettre d’accord, AZAP vous décortique tout ça.

Tout semblait pourtant se diriger vers un happy ending (sans mauvais jeux de mots) entre Eleven Sports et la Pro League. Seulement un dernier rebondissement, digne d’un film de M. Night Shyamalan, vient chambouler l’accord. La Gantoise et Antwerp refusent de signer. La RTBF explique que la proximité de Gand avec Telenet, qui perdrait ses droits de diffusion, en serait la cause.

Un contrat d’une valeur de 103M€ a été signé, malgré le désaccorde des 2 clubs

La Gantoise la joue perso, la Pro League prête à continuer

Face à cet accord, la Gantoise veut vendre ses droits individuellement. Cela pose un gros problème, car tous leurs matchs à domicile ne pourraient pas être diffusés par Eleven Sports. Le directeur général de la Pro League se dit « fatigué » et prêt à continuer sans eux. Malgré tout, il espère convaincre les deux clubs à rejoindre le mouvement collectif. Il en va de la crédibilité du football professionnel belge.

La Gantoise est très proche de Telenet, qui dans la configuration actuelle serait évincé de l’offre classique.

Michel Lecomte, rédacteur en chef des Sports à la RTBF

La JPL n’est pas le seul championnat dans une situation similaire. Au Portugal, le club champion, Benfica, diffuse ses matchs à domicile à travers sa propre chaine, Benfica TV. Nous suivrons de près le déroulé des négociations, donc tenez vous au jus sur AZAP Sports.