Esport

Rocket League : Est-ce vraiment une bonne idée de mélanger foot et voiture dans un jeu vidéo ?

13 janvier 2020

Mélangeant foot et voitures, Rocket League est un peu le jeu dont tout le monde a entendu parler et que beaucoup ont déjà testé. Mais finalement, peu de personnes y pensent quand on parle eSport compétitif. Alors qu’Epic Games (les développeurs de Fortnite) vient de racheter les droits du jeu, 2020 sera-t-elle l’année de l’explosion de Rocket League en compétition internationale ?

Les jeux les plus simples sont souvent les plus efficaces. Prenez des voitures, mettez-les dans un terrain de foot, choppez un ballon géant qui rebondit partout et Paf, vous obtenez Rocket League ! Sorti il y a cinq ans maintenant, il réunit environ 40.000 joueurs en ligne chaque mois et espère désormais franchir un cap en étant considéré sur la scène compétitive mondiale.

Rocket League pointe à la 77e place des jeux les plus regardés sur Twitch en 2019.

Un principe simple, mais chaud à maîtriser

C’est assez paradoxal mais on parle ici d’un des jeux les moins mis en avant alors qu’il possède une fanbase assez importante. Parmi les addicts, on compte notamment de grandes équipes (NRG, G2 ou Cloud9), et également des institutions plus professionnelles (Renault Vitality, FC Barcelone, AS Monaco). Le principe du jeu est simple : il s’agit juste d’un match de foot en trois contre trois, mais avec des voitures. Dans la pratique, cela demande quand même beaucoup de skills, mais quand on maitrise la gravité et le turbo, il est possible de réaliser des buts de folie.

Quelques exemples prouvant à quel point le jeu peut être technique.

Le jeu veut entrer dans les compets !

Racheté par Epic Games depuis peu, Rocket League va connaître une importante évolution en 2020. Il sera présenté comme la « porte d’entrée » au gaming compétitif grâce à sa prise en main facile et son plafond de maîtrise assez haut. Une compétition internationale est même prévue à Tokyo juste avant le début des Jeux olympiques, dans l’optique de mettre le jeu un peu plus en avant.

Les joueurs de la team NRG ont remporté leur premier titre de Champions du Monde en décembre dernier.

En résumé, que ce soit pour se détendre 5min pendant une pause blocus ou bien pour grinder dans le but de devenir pro, Rocket League conviendra à tout le monde. Le jeu a plutôt bien évolué ces derniers temps et laisse présager de belles choses dans un futur proche. En plus de ça, il présente l’avantage de ne pas coûter trop cher (20€ maximum) et d’avoir une durée de vie presque infinie grâce aux différents modes de jeu.