Tennis

Roland Garros : Déception pour Joachim Gérard en finale

11 octobre 2020

Joachim Gérard n’est pas parvenu à gagner Roland Garros. Le 4e joueur mondial a été battu en 3 sets: 6-4, 4-6 et 6-3 par l’Anglais Alfie Hewett (ITF 3).

Un bon début malgré la perte du premier set

Le Belge rentre dans la partie, breake par deux fois son adversaire, mais malgré cela ne peut s’envoler au score puisqu’il concède lui-même son service par deux fois. Il ne réussit à prendre son service qu’une seule fois dans la première manche. L’Anglais retourne très bien et le Gérard ne retrouve pas son service qui est pourtant son meilleur coup. Après un nouveau break, Hewett fait la différence. Il sert ensuite pour le set et ne rate pas l’occasion de mener dans cette finale.

Malgré sa défaite en finale sur terre battue, Gérard prouve une nouvelle fois qu’il fait partie du gratin mondial en fauteuil, lui qui a remporté 28 titres en simple et un de plus en double.

Le combat est lancé… et serré

Joachim Gérard repart au combat sans se démoraliser. Il mène très vite 2-0 après avoir débuté comme lors du premier set, par un break. Il mène jusqu’à 4-3, mais après une double faute, Hewett revient à 4 partout. Sans découragement, l’Ucclois reprend directement le service de son adversaire avant de conclure sur le sien pour remporter le set 6-4.

Les interruptions font mal

Le troisième set commence très bien pour « Jo » : il mène 3-1, 0-30. L’Anglais interrompt alors le match pour une douleur musculaire : temps mort médical. Le jeu reprend, et Joachim s’offre quatre balles de double break (quatre balles de 4-1). Là, tout bascule : Hewett sauve les quatre opportunités, et dans la foulée, prend le service du Wallon. Il revient à 3 partout et prend même l’avance pour la première fois dans ce set décisif. Quelque chose ne va plus du côté de notre compatriote. Il se crispe et multiplie les fautes. Malgré une pression constante sur le Britannique lors de ses jeux de retour depuis le début du match, il n’y arrive plus. Après une nouvelle longue interruption pour un problème technique sur le fauteuil de Joachim, la messe est dite et le Britannique de 23 ans conclut le match sur un 6-3. Il gagne son deuxième Roland Garros.

« Il y a une énorme déception qui est présente car toute la semaine j’ai montré de très belles choses dans mon attitude, dans ma manière de me battreMais cette attitude a disparu à partir de 3-2 dans le dernier set. Je n’étais plus présent physiquement et mentalement. Et dans ces conditions, mon tennis ne peut pas suivre. Malheureusement je me suis vu gagner. Mais cela ne peut pas arriver avant que la dernière balle ne soit jouée. Il va falloir travailler là-dessus et apprendre à contrôler ses émotions. Je dois être sévère avec moi-même. J’ai commis de grosses erreurs. »

Joachim Gérard au micro de la RTBF

Joachim Gérard aurait pu gagner son premier Grand Chelem et ainsi être le premier Belge à le faire en chaise roulante. Il n’avait jamais été en demi-finale aux Internationaux de France. Il ne reste désormais plus qu’une étape à franchir pour remporter la coupe.