Raquette Tennis

Tennis : Mais quelles sont les 5 futures reines du circuit féminin ?

27 janvier 2020

Les soeurs Williams, Maria Sharapova : même si ces grands noms du tennis sont encore là pour débuter cette nouvelle saison 2020, il faut avouer que ces championnes se font vieilles. Plus proches de la fin de carrière que de leurs meilleures saisons, elles sont poussées par la jeune génération. AZAP s’intéresse à celles qui sont doucement en train de les détrôner sur le circuit de tennis féminin.

Là où le circuit masculin est salement dominé par Nadal, Djokovic et Federer depuis de nombreuses saisons, c’est beaucoup plus ouvert chez les filles. Avec des surprises à chaque tournoi, les parieurs sont ruinés et les spectateurs un peu perdus. Voici un top 5 des joueuses qui peuvent s’installer durablement au meilleur niveau.

Portée par Federer et Nadal, l’équipe d’Europe a remporté en septembre 2019 la 3e Laver Cup, comme chaque année.

5. Sofia Kenin – 15e WTA

L’Américaine n’a que 21 ans et pourtant, ça fait déjà quelques temps qu’elle est bien installée sur le circuit. Ses débuts pro à quatorze piges et les progrès réalisés lui ont permis d’exploser la saison passée en remportant trois tournois et en battant Serena Williams à Roland-Garros. Tout ça lui avait permis d’atteindre la douzième place mondiale. En attendant beaucoup mieux encore.

View this post on Instagram

Got a taste of the @wtafinals 😁

A post shared by Sofia Kenin (@sofia.kenin) on

A l’image d’Elise Mertens, Kenin aime disputer les doubles, discipline dans laquelle elle compte déjà deux titres.

4. Amanda Anisimova, 24e WTA

Encore une jeune prodige made in America mais encore plus précoce que Kenin. Jugez plutôt : née en 2001, Amanda se révèle l’année passée en se hissant en demi à Roland-Garros, où elle a été battue de justesse par la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty, après avoir défoncé la tenante du titre Simona Halep.

Amanda Anisimova dispute actuellement lAustralian Open en double mixte avec le sulfureux Nick Kyrgios.

3. Bianca Andreescu, 6e WTA

On parle tout simplement de la gagnante du dernier Grand Chelem. Et la victoire de la Canadienne de 19 ans à l’US Open ne constituait même pas une si grande surprise. Inconnue en début de saison, elle impressionne tout le monde en battant les meilleures, tournoi après tournoi. Encore inconstante, Andreescu dégage une puissance de fou pouvant mettre n’importe qui hors de portée de la balle.

Blessée au genou, Andreescu a déclaré forfait pour l’Open d’Australie.

2. Naomi Osaka, 4e WTA

Un an avant Andreescu en 2019, la vainqueur 2018 de l’US Open détonnait déjà par sa jeunesse : Naomi Osaka (20 ans à l’époque, 22 aujourd’hui) explosait dans la planète tennis. Hyper performante dans tous les secteurs du jeu, elle confirme son talent en remportant l’Australian Open dans la foulée. Si la suite s’est avérée plus dure (la faute à un mental parfois capricieux), personne ne doute de la voir regagner d’autres Grands Chelems, même si elle a été éliminée de l’Open d’Australie 2020.

Naomi Osaka est actuellement entraînée par le Belge Wim Fissette.

1. Cori Gauff, 67e WTA

Et vous, vous faisiez quoi à quinze ans ? Cori Gauff, elle, membre du top 100, a gagné deux titres et a déjà défoncé deux fois son idole Venus Williams (24 ans d’écart). Alors qu’elle est déjà très mature physiquement et mentalement, les amateurs de tennis se demandent jusqu’où l’Américaine peut aller… Nul ne sait comment elle va confirmer son début de carrière prometteur tout en gérant la pression qu’elle a sur les épaules. Mais une chose est sûre, si Gauff continue de progresser de cette manière, sa place sera bientôt au sommet du tennis mondial.

Cori Gauff est devenue la plus jeune joueuse de l’ère Open à disputer le tableau final de Wimbledon.

La relève est donc bien là. S’il est difficile de prédire la carrière des joueuses quand elles sont encore si jeunes, ces meufs sont en tous cas la promesse de saisons enflammées sur le circuit féminin. Cette année réserve d’ailleurs certainement de nombreuses surprises quand on sait que les quatre Grands Chelems de 2019 ont été remportés par quatre joueuses différentes…